Les enfants ne boivent pas assez d’eau !💧💧💧

Boire de l’eau n’est pas inné ! Pourtant l’eau est indispensable à la croissance de votre tout-petit. Il est donc essentiel d’y être vigilent.

 

➡ L’eau, un besoin de base dès le plus jeune âge 

À la naissance, le corps de votre bébé se compose à 78 % d’eau. Proportionnellement, son corps contient plus d’eau que celui d’un adulte. C’est pourquoi il est si important que votre bébé s’hydrate suffisamment. L’eau est nécessaire pour :

  • compenser les pertes hydriques dues à la transpiration, la respiration et la digestion.
  • excréter, via la fonction rénale, les substances métaboliques responsables de la transformation des aliments.
  • satisfaire les besoins de la croissance. L’apport hydrique journalier doit s’élever à 10 à 15 % de la masse corporelle (2 à 4 % chez un adulte).

 

➡ Quelle quantité d’eau pour votre bébé ?

Les nouveaux-nés et nourrissons métabolisent très rapidement l’eau ingérée et sont donc très sensibles à la déshydratation. La quantité d’eau dépend de la masse corporelle et de l’âge du bébé:

  • La première semaine : 100-120 ml par jour/kg
  • Entre 0 et 4 mois : 130-150 ml par jour/ kg
  • Entre 4 et 8 mois : 120-130 ml par jour/ kg
  • Entre 8 et 12 mois : 100-110 ml par jour/ kg

 

Dès 6 mois, il est important de faire boire votre enfant à heures régulières. Ses besoins hydriques augmentent lorsqu’il fait très chaud, en cas de fièvre ou suite à une gastro-entérite ou une diarrhée. Vous devez alors redoubler de vigilance et augmenter les doses et/ou la fréquence. Les bébés allaités au sein n’ont toutefois pas besoin de supplément d’eau.
Les enfants de 1 à 3 ans ont besoin de 500 ml d’eau par jour en plus de leur dose de lait.

 

Les enfant de moins de 20 mois ne ressentent pas encore vraiment la soif ! Encouragez-les donc à boire de l’eau !

 

 

➡ Comment inciter votre enfant à boire de l’eau ? 

– Commencez par montrer l’exemple ! Buvez de l’eau et non des sodas. Les enfants veulent toujours recopier leurs parents, il est donc logique de faire ce que nous voulons qu’ils fassent.

– Proposez toujours un verre d’eau à votre enfant lors des repas.

– Faites boire de l’eau à votre enfant entre les repas en lui proposant très régulièrement même si c’est qu’une ou deux gorgées.

– N’oubliez jamais d’emporter une petite bouteille d’eau dans votre sac à main ou à langer.

– N’ajoutez pas de sirop ni d’édulcorant. Pour donner un peu de goût à l’eau, vous pouvez y faire infuser un morceau de fruit ou de légume comme la pomme, le concombre, le fenouil. Retirez le morceau avant de donner l’eau à votre enfant. Si possible privilégié l’eau nature. C’est une bonne habitude à donner à son enfant.

 

➡ Bien hydratée aussi pendant la grossesse

Si vous êtes enceinte, l’eau est doublement importante dans votre alimentation. Pour votre santé, et pour celle de votre futur bébé.

  • À 25 semaines, un fœtus se compose à 90 % d’eau

Il est alors en plein développement et vous partagez tout avec lui. Même à la naissance, ses reins et son système digestif ne sont pas totalement arrivés à maturité. Vous devez donc adapter votre alimentation et être attentive à ce que vous mangez et buvez.

  • Le liquide amniotique se renouvelle par l’eau

Au 9e mois de grossesse, l’utérus contient environ 1 litre de liquide amniotique. Il est entièrement renouvelé toutes les 3 heures par l’eau fournie par votre organisme.

 

➡ Un soulagement pour les petits désagréments

La grossesse peut provoquer quelques désagréments que vous pouvez soulager, voire éviter grâce à l’eau.

  • La constipation

Pendant la grossesse, le placenta sécrète une grande quantité de progestérone, une hormone ralentissant le transit intestinal. Il est donc essentiel de manger beaucoup de fibres (fruits et légumes) et de boire beaucoup d’eau pour faciliter le transit. Sans oublier que la constipation est souvent la première cause de l’apparition d’hémorroïdes, un autre désagrément de la grossesse.

  • La cystite

La grossesse augmente le risque d’infections urinaires, et donc de cystite. La croissance de l’utérus entraîne une compression des voies urinaires, ce qui ralentit le transit de l’urine. Les voies urinaires risquent de ne pas éliminer correctement les bactéries, ce qui augmente les infections.

Boire beaucoup, et donc uriner beaucoup, permet d’éviter le ralentissement de l’écoulement de l’urine et d’évacuer rapidement les bactéries.

  • L’œdème gestationnel

Pendant la grossesse, l’organisme a tendance à faire de la rétention d’eau. Préférez alors une eau pauvre en sel et buvez beaucoup pour favoriser l’élimination de liquide.

Santé les mamans 🥛💧🥛💧🥛

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur de l’article : Vicky

Partagez-nous votre expérience